19 octobre, 2019
Bienvenue sur le site officiel du Centre Culturel Islamique Arrayane de Neder-Over-Heembeek. [Téléphone : +32 02 2611645 | Email : ccia@arrayane.be]

SERMON DU VENDREDI


1.     
Le sermon du vendredi

1.1.    La récitation du saint Coran avant le début de la prêche

L’imam de la mosquée assure une récitation coranique lente (tartîl) et brève (environs 15 min) avant l’entrée de l’heure de dohr et dans l’attente des fidèles.

1.2.    L’heure de l’appel à la prière adhan

L’appel à la prière est assuré par l’imam (ou l’un des muézins en son absence) de la mosquée et à l’heure précise indiquée dans le calendrier des heures de prières.

1.3.    Le prêcheur du vendredi (khâtib)

Le prêcheur du vendredi assure le sermon du vendredi. Pour ce faire, le prêcheur du vendredi doit réunir les compétences suivantes :

Un diplôme en sciences islamiques auprès d’une institution académique islamique reconnue.

  1. Un savoir liturgique de la prière (et prêche) du vendredi
  2. Une connaissance approfondie de l’islam et de ses sciences
  3. Une maitrise des langues française et arabe classique (fusha)
  4. Une large connaissance des réalités socio-économiques belges

À défaut de trouver un personnel religieux qualifié, le comité imama peut déroger temporairement à l’une ou l’autre de ces critères de sélection, et sélectionner des profils réunissant un nombre suffisant de compétences et ce à l’appréciation libre du comité imama.

 1.4.    Les caractéristiques de la prêche (langue, durée, thématique, communication, …)

Le sermon du vendredi occupe une plage horaire de 30 min environs en dehors de l’accomplissement des deux génuflexions (rak`a) de la prière du vendredi. Le sermon ne doit pas s’attarder excessivement de manière à ne pas mettre dans l’embarras les fidèles qui se sont libérés temporairement de leur travail afin d’assister à la prêche du vendredi.

 

  • La prêche se donne idéalement à la fois en arabe et en français. Dans le cas contraire, une traduction doit être assurée dans la mesure du possible. Dans tous les cas la langue dominante de l’auditoire est privilégiée.
  • Les sujets abordés lors de la prêche doivent relever de la spiritualité musulmane et/ou refléter des thématiques ayant un lien direct avec la réalité sociale des musulmans de Belgique
  • Le prêcheur veillera à consacrer quelques minutes en fin de prêche à rappeler et inciter  chez les fidèles :

 

I.            Le paiement des cotisations

II.            La récolte de fonds au profit du Centre Culturel Islamique Arrayane

III.            L’abstention à tout stationnement sauvage autour de la mosquée

IV.            Le respect du voisinage et la dispersion hâtive des fidèles après la prière du vendredi

@COPYRIGHT 2015 - TOUS LES DROITS SONT RESERVES AU CENTRE CULTUREL ISLAMIQUE "ARRAYANE"